Le fonds de carrière soutient tous les salariés du secteur au cours de leur carrière : de l’accompagnement de carrière gratuit, aux budgets de formation pour changement de fonction/poste en passant par une intervention pour la garde d'enfants. Les carrières sont beaucoup moins prédictibles qu'auparavant. C'est un défi tant pour les employeurs que pour les salariés :

  • Pour les employeurs qui doivent trouver et garder suffisamment de personnel ;
  • Pour les travailleurs qui doivent suivre et retrouver leur chemin vers l'emploi.

Nous pouvons parler le plus souvent d'une vulnérabilité accrue, en particulier parmi les groupes à risque.

Accompagnement de carrière gratuit

Les travailleurs restent souvent avec des questions relatives à leur carrière auxquelles ils n'ont pas de réponse.

  • Suis-je encore dans le coup et que se passera-t-il si une nouvelle ligne est installée ?
  • Puis-je encore obtenir une promotion, si oui comment ?
  • Je n’en peux plus du système de travail en équipe, que faire ?
  • Je rencontre des difficultés avec mes responsables, comment gérer ça au mieux ?
  • Si je rentre à la maison, je suis épuisé et je ne peux pas profiter de mon temps libre, comment puis-je éviter un burn out ?

Afin de trouver une aide, les salariés peuvent bénéficier d'un accompagnement de carrière gratuit. Cela implique qu'ils puissent discuter de leur carrière avec une personne neutre à l'insu de leur employeur et chercher une solution aux problèmes auxquels ils sont confrontés.

Une formation adaptée à chaque situation

Les travailleurs ont désormais droit à des budgets formation supplémentaires pour des situations spécifiques de leur carrière. C'est le cas, par exemple, s'ils viennent d'être embauchés ou s'ils changent de fonction. Mais il est tout aussi important qu'ils aient maintenant l’occasion de suivre des formations de leur propre initiative afin de donner une nouvelle orientation à leur carrière ou de la dynamiser. Ils peuvent le faire indépendamment de leur employeur. Les travailleurs licenciés peuvent également y faire appel.

Un bon équilibre entre travail et vie privée

La combinaison travail et vie de famille est parfois compliquée. C'est d'autant plus difficile lorsque l'on est parents d'enfants en bas âge. Les salariés du secteur alimentaire ont donc droit à une intervention dans la garde d'enfants pour les enfants âgés de maximum trois ans.

Prenez contact pour plus d’info

Restez informé

Entreprises alimentaires

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé sur nos formations et services.

Retour vers le haut