Le 31 décembre 2019, l’usine d'Unilever à Forest fermait définitivement ses portes. Néanmoins, pour aider ses travailleurs face à ce licenciement collectif, l’entreprise a proposé un dispositif de validation des compétences en interne. Une belle opportunité pour 106 travailleurs qui se sont montrés intéressés par cette opportunité de reconnaissance des talents. 

Malgré une délocalisation de l’entreprise à l’étranger, l’entreprise Unilever de Forest tenait à montrer son soutien à ses 126 travailleurs. Depuis le début du mois de novembre, des contacts ont été pris entre Unilever et le Consortium de Validation des Compétences pour analyser la possibilité de faire certifier les compétences des membres du personnel. 106 travailleurs, soit 84% d'entre eux, ont montré un vif intérêt pour ce dispositif. Cela représentait en outre une occasion supplémentaire de retrouver plus rapidement un nouvel emploi.

Des épreuves ont donc été organisées sur place pour les métiers de :

  • Conducteur(rice) de chariot élevateur

  • Magasinier(ère)

  • Conducteur(rice) de production en industrie alimentaire

  • Tuteur(rice) en entreprise

  • Mécanicien(ne) automaticien(ne)

  • Mécanicien(ne) d'entretien industriel

Cette opération s’est déroulée sur un mois : un démantèlement de machines était prévu début janvier mais certaines lignes de production pouvaient être utilisée jusqu’au 31 janvier 2020. Le temps imparti pour organiser les épreuves devait en tout cas rester assez court pour valider les collaborateurs d'Unilever au plus vite. Les épreuves ont pris place parfois dans des centres de compétence, parfois au sein de l’entreprise (cette option s’avère d’ailleurs la plus avantageuse).

Beaucoup de partenaires ont été mobilisés dans ce processus. Une cellule pour l’emploi a été créée par Actiris, en collaboration avec le VDAB et le ForemAlimento, avec le Consortium, a organisé plusieurs séances d’informations en vue d’inciter les travailleurs à se lancer dans cette démarche. Les conseillers Alimento ont en effet participé à l’étape d’observation et de certification de l’épreuve de la validation des compétences.

Le 2 mars 2020, une partie candidats des épreuves à Forest se verront déjà remettre leur(s) Titre(s) de compétence de manière officielle. Une fin positive dans un contexte de fermeture.

En résumé, la validation des compétences est un des meilleurs outils qui puissent exister afin de rebondir efficacement et positivement en cas de licenciement collectif. Pensez-y !

Prenez contact pour plus d’info

Restez informé

Entreprises alimentaires

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé sur nos formations et services.

Retour vers le haut